Partenariat privilégié, rapprochement ou confédération

Entre la position du stand alone et celle d'une absorption par une grande université, il existe différents modèles de rapprochement d'universités. Ces modèles permettent de développer les trois missions et de respecter une certaine autonomie et les spécificités de chaque partenaire. Ils n'excluent pas d'autres collaborations plus ponctuelles telles que des co-diplomations, de nouveaux cursus particuliers, le développement de certificats … 

Différents types de rapprochement peuvent être envisagés. Plusieurs de ces modèles ont été mis en place dans d'autres pays. Certains sont de simples partenariats privilégiés, d'autres ont une structure spécifique sous forme de confédérations d'universités, d'autres encore proposent une fusion avec le maintien du respect de l'identité, des spécificités et d'une certaine autonomie des différentes entités. 

 

Ce scénario permet de mettre en place et de développer l'université décrite plus en avant. Il nécessite de bien choisir son ou ses partenaires et le type de rapprochement. Le choix du modèle de rapprochement devra être discuté avec le(s) partenaire(s) en fonction des objectifs partagés. Il faudra veiller à garantir, à long terme, et même à accroître les emplois à Namur. En ce qui concerne le choix du partenaire, et compte tenu de la situation géographique, deux partenariats se profilent, l'un selon l'axe est-ouest avec l'Université de Liège et l'Université de Mons, et l'autre selon l'axe nord-sud avec l'Université catholique de Louvain.

 

Quel que soit le choix de partenaire(s), il faudra veiller à ce que celui-ci se fasse, non pas par des contraintes externes, mais sur des bases objectives et factuelles afin de garantir notre liberté comme le rappelle notre charte: « Institution universitaire, l’université de Namur constitue un lieu de liberté. Cette liberté permet à l'institution d'affirmer pleinement sa responsabilité, d'université en général, d'université jésuite en particulier, dans l'accomplissement de ses missions. Cette liberté dans le choix et la gestion de ses projets est affirmée par rapport à tout pouvoir externe; elle s'exprime par l'autonomie institutionnelle, qu'elle appelle et qui la garantit. »

 

Le(s) partenaire(s) devront contribuer à un renforcement réciproque des universités, même si les tailles sont bien différentes. Par ailleurs, il est essentiel que les partenaires partagent une vision de l'université de demain ainsi que les valeurs qui les animent actuellement. Dans ce choix de partenariats, il faut également tenir compte des collaborations institutionnelles existantes, de l'histoire de chaque université, d'une logique de proximité, des processus internes en vigueur dans les établissements … Il faut faire le choix le plus naturel après une analyse factuelle détaillée.

 

Ces choix majeurs doivent impérativement permettre à notre institution, et donc à tous les membres de notre communauté universitaire, de s'épanouir.

  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

Cura personalis, Confiance, Excellence, Ouverture & Responsabilité